Allocution de Son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat au Plan au Forum Naturallia, à Roberval/Canada

Mesdames, Messieurs, en vos titres et qualités,

Je vous salue et remercie le Comité d’Organisation de ce Forum, pour l’invitation adressée à la République Démocratique du Congo.

La délégation interinstitutionnelle que je conduis, constitue la preuve matérielle de l’intérêt majeur suscité, tant au niveau de la hiérarchie politique de mon pays, qu’à celui des acteurs économiques privés de divers secteurs concernés par la thématique sectorielle.

Il est vrai que le Canada qui nous accueille ce jour, figure parmi les nations développées. Ainsi donc, il possède une longueur d’avance qui, fait de lui une référence certaine pour notre jeune nation, résolument engagée sur le chemin de l’émergence, puis du développement inclusif à terme,  au bénéfice de l’ensemble de sa population qui dépasse aujourd’hui 80 millions d’habitants.

Avant de parler de mon pays,  mon entendement est qu’au terme de ce Forum, le voile aura été levé davantage, et que la méconnaissance de l’autre et les préjugés auront cédé la place à une ère de  décisions renseignées.

Si je puis emprunter le langage  des techniciens du marketing, je dirai que ma délégation et moi-même,  sommes venus « vendre la République Démocratique du Congo ».  En effet, notre pays possède des atouts certains dans tous les secteurs cernés par l’événement de ce jour. Avec ses 2.345.410 kilomètres carrés, il constitue un géant au cœur du continent Africain et un moteur incontournable pour son développement intégral. Véritable scandale de la nature, tant par ses ressources minières, forestières et hydrauliques,  mon pays est une opportunité certaine pour les entrepreneurs canadiens et d’ailleurs qui décideront de s’engager avec lui dans un partenariat gagnant-gagnant.

Ma présence ici est la traduction de la préoccupation du Gouvernement qui m’a mandaté à ces assises, car, soucieux de voir germer une classe moyenne, la RD Congo se doit d’avoir un tissu économique solide et varié s’appuyant sur la création de petites et moyennes entreprises créatrices d’emplois. Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo s’est résolu de faire bénéficier lesdites PME d’un accompagnement administratif, juridique et technique. En outre, des mesures de protection sont  prévues par les lois de la République, notamment sur le plan fiscal et sur le plan sécuritaire.  Sur le plan politique, le processus électoral et démocratique prend la forme avec l’annonce de la tenue des élections apaisées dans les meilleurs délais.

Les techniciens de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Investissement qui m’accompagnent, auront la charge au cours de ce Forum, d’appuyer la participation des entrepreneurs du secteur privé et de donner toute la lumière sur les opportunités d’investissement qu’offre la République Démocratique du Congo.

Je déplore le fait que des dispositions consulaires que vous et moi ne maitrisons pas aient limité l’arrivée à Roberval d’entrepreneurs congolais qui avaient mesuré le bénéfice à tirer du maillage d’affaires constitué par Naturallia 2017 et s’étaient inscrits en nombre considérable. Mon souhait est de voir plus d’ouverture pour les assises futures qui seront toujours les bienvenues pour le développement de nos PME, et des économies de nos pays.

Je termine mon propos en confirmant que l’Afrique est porteuse de réels espoirs d’investissements. Sa croissance, estimée à 5% en temps de récession économique, fait d’elle un véritable moteur du développement durable mondial. Je vous invite à y investir, et plus particulièrement en République Démocratique du Congo qui avait déjà atteint, il ya trois ans, le taux de croissance de 9,5% qui a été ralentie par la récente baisse brutale des cours de nos principales matières d’exportation. L’amélioration d’une croissance économique qui intègre la satisfaction des besoins vitaux de la population constitue le cheval de bataille de mon Gouvernement.

Je vous remercie.

Professeur Modeste BAHATI LUKWEBO       Ministre d’Etat au PLAN   de la                                                                       République Démocratique du Congo

 

 

 

Please follow and like us:
0